• Extraits Destinée

    La vision d'Aphrodite :
    -Ok, donc dit moi sur quoi c'était cette fois, demanda Zoey.
    -C'était encore une de ces purée de visions sur la mort. J'étais à l'intérieur du gars qui se faisait tuer, répondit Aphrodite.
    -Un gars? Zoey sentit la panique la gagner. Est-ce que c'était Stark?
    -Relaxe, c'était ni ton copain ni le mien. C'était Rephaim. J'étais dans son corps quand il s'est fait tuer. Et en passant, elle hésita et prit une autre longue gorgée de vin. Le garçon oiseau à des idées vraiment bizarre qui se promènent dans sa tête

    Autre :

    Les énormes sabots de Bonnie martelèrent la terre. Lenobia pouvait sentir les battements de coeur puissants de la jument. L'air tiède de la nuit poussa ses cheveux en arrière et la maitresse des chevaux se pencha encore plus en avant, encourageant Bonnie à se lacher - pour tout lui donner.

    La jument répondit dans une explosion de vitesse qui n'aurait pas du être possible pour une créature qui pèse 1 tonne.

    Alors que le vent sifflait autour d'elles, soulevant les longs cheveux argents de Lenobia en même temps que la crinière du Percheron dans cette danse magique qui associe le cheval et son cavalier, Lenobia pensa au proverbe ancien Perse qui dit: Le souffle du Paradis se trouve entre les oreilles d'un cheval.

    "C'est ça! C'est exactement ça!" cria Lenobia, en se collant au dos de la jument accélérant.

    Erik :

    Erik jeta un coup d'oeil à sa montre. Il était 3h45. Une heure et un endroit assez étrange pour Marqué un gamin. Mais Charon lui avait dit que les pulsions du Traqueur n'avaient rien d'anormales - il fallait juste les suivre, laisser son instinct le guider, et tout irait pour le mieux. Mais quand même, il n'y avait pas âme qui vive et Erik commençait à paniquer quand il entendit un léger tap-tap-tap-tap. Face à lui une jeune fille apparut depuis le côté du complexe. Elle se déplaçait lentement dans sa direction. A chaque fois qu'elle passait sous un lampadaire, Erik l'étudiait. Elle était petite - menue avec des cheveux bruns. Tellement de cheveux, il y en avait tellement que cela le distraya pendant un moment, épais et brillants. Pendant un instant, il ne remarqua rien d'autre que cela - jusqu'à ce que le petit bruit lui vienne à nouveau aux oreilles. Elle tenait une longue cane blanche qu'elle agitait devant elle provocant le bruit. C'était donc grâce aux bruits et au touchait qu'elle arrivait à se guider. De temps à autre, elle marquerait l'arrêt et tousserait fortement, une toux grasse et probablement douloureuse.
    Erik comprit deux chose à cet instant. Premièrement, c'était Shaylin Ruede, l'adolescente qu'il devait Marquée. Deuxièmement, elle était aveugle.

     

    ***

     

    Dans une voix qui soudainement était emplie de magie et de mystère, Erik entama les mots vieux comme le monde qu'utilisaient les Traqueur?

    - Shaylin Ruede! La Nuit t'as Choisis! Ta mort sera ta naissance! La Nuit t'appelle; écoute Sa douce voix. Ta destinée t'attend à La Maison de la Nuit.

    La chaleur qui s'était répandue dans son estomac le rendant malade et confus s'échappa de ses mains moites. Il pouvait le voir de ses propres yeux! Cela s’abattit directement sur le front de Shaylin. Elle relâcha un surpris

    -Oh! et s'effondra par terre.

    Ok, il savait qu'il devait jouer les vampyres et s'évaporer dans la nature puis rentrer à La Maison de la Nuit, et laisser la novice en trouver le chemin elle-même. Charon lui avait expliqué que c'était la marche à suivre. Ou du moins c'était comme ça que l'on faisait dans le monde moderne.

    Erik songea à disparaître. Il avait même commencé à reculer, puis Shaylin leva la tête. Elle était tombée juste en dessous d'un rayon de lumière ce qui donnait à son visage l'impression d'être illuminé. Elle était absolument parfaite! Ses lèvres pleines formant un sourire surpris et elle clignait comme pour éclaircir sa vision. Si elle n'avait pas été aveugle, Erik aurait juré qu'elle le fixait avec c'est immense yeux noirs. Sa peau était pale et sans défaut, et au milieu de son front sa nouvelle Marque semblait briller d'un magnifique écarlate.

    Écarlate?

    Il prit l'ampleur de ce qu'il venait de se passer et commença à s'approcher d'elle,

    - Attend, non. Ce n'est pas normal.

    Au même moment Shaylin dit :

    - Oh mon Dieu! Je peux voir!"

    Erik se précipita vers elle et resta là complètement démunit, incertain sur ce qu'il devait faire, alors qu'elle reprenait ses esprit et se relevait. Elle tanguait un peu, mais clignait des yeux et regardait tout autour d'eux, avec un grand sourire qui s'étirait sur son joli visage.

    - Je peux vraiment voir! Mon Dieu! C'est incroyable!"
    - Ce n'est pas normal. J'ai foiré."

    - Je m'en fiche que tu es foiré ou non - Merci infiniment! Je vois!" Hurla-t-elle tout en l'enlaçant, riant et pleurant en même temps.

    HON