• Extrait de Zoey, Aphrodite et Nyx

    J' ouvris les paupières et restai bouche bée.
    Entre Aphrodite et moi flottait l' image argentée d' un femme superbe. Plus tard, lorsque nous essayerions de la décrire, nous nous rendrions compte que nous nous souvenions d' aucun détail, sauf qu' on aurait dit une incarnation de l' esprit.
    _ Nyx ! m' écriai-je.
    La déesse me sourit, et je crus que mon coeur allait exploser de bonheur.
    _ Bonjour, ma U-WE-TSI A-GE-YA, dit elle, en utilisant le mot "fille" en cherokee, comme le faisait souvent ma grand mère. Tu as bien fait de m' appeler. Tu devrais suivre ton instinct plus souvent, Zoey. Il ne te trompera jamais.
    Elle se tourna ensuite vers Aphrodite, qui, dans un sanglot, tomba à genoux.
    _ Ne pleure pas , ma chère enfant.
    Nyx tendit sa main légère et lui caressa la joue.
    _ Pardonnez moi, Nyx! s' écria Aphrodite. J' ai fait tant de choses stupides, commis tant d' erreurs! J' en suis désolée, vraiment. Je comprend que vous m' ayez enlevé ma Marque et mon affinité avec la terre. Je ne les mérite pas.
    _ Fille, tu ne m' as pas comprise. Je ne t' ai pas enlevé ta Marque. C' est la force de ton humanité qui la consumée, tout comme elle a sauvé Lucie. Que cela te plaise ou non, tu sera toujours plus humaine qu' autre chose, et c' est pourquoi je t' aime si profondément. Mais tu es plus que ça; cependant, tu devras découvrir toi-même -et choisir- ce que tu es exactement.


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :